La France, notre République, notre vivre ensemble doivent être défendus, en renforçant nos moyens de Sécurité. C’est l’enseignement majeur des événements dramatiques survenus depuis le 7 janvier et le 13 novembre 2015 jusqu'à nos jours, pendant le feu d'artifice à Nice, et encore dernièrement l'assassinat d'un prêtre en Normandie.

Après toutes ces tragédies, après le rassemblement des Français partout en France, des amis partout dans le monde, il est grand temps, après ces cataclysmes, de nous retrouver à nouveau, solidaires, pour cette fois, concourir au renforcement des moyens de notre sécurité. Et, il y a urgence.

Notre sécurité et ses moyens se posent après les terribles événements que la France a vécus. Ils montrent que nous sommes très sensibles, au-delà de l’horreur, au risque d’une sécurité nationale en manque de moyens. Nous avons exprimé par des applaudissements, à nos policiers et à nos gendarmes, toute notre gratitude et combien nous considérions qu’ils étaient essentiels pour notre vivre en sécurité à tous.
Les applaudissements, c’est bien, mais au-delà, il est indispensable que leur soient dispensés des équipements concernant les besoins d’un traitement efficace de notre sécurité. C’est autrement mieux, car c’est LA réponse à une nécessité !
Les événements de janvier et novembre, montrent s’il en était besoin, que ces moyens de sécurité se doivent d’être particulièrement sophistiqués au plan technologique, et surtout, permettre d’effectuer un travail de protection bien en amont : surveillance, écoute, filtrage, décodage… Un amont protecteur bien mené réduira voire annulera un aval destructeur.

Nous savons, hélas, qu’il n’existe pas de LIBERTÉ sans sécurité. Nous savons aussi, que tout cela a un coût.

C’est pourquoi… aujourd’hui, l’association ENSEMBLE « AVEC TOUTES NOS FORCES » voit le jour : elle invite et incite tout citoyen républicain à participer, à se mobiliser et répondre présent pour financer notre sécurité.
L’Association ENSEMBLE « AVEC TOUTES NOS FORCES » a pour objectif exclusif de collecter des fonds auprès de tous les français et gens du monde. Cet appel national, voir international, à la générosité transférera les dons collectés au ministère des finances et celui-ci, affectera les fonds perçus au budget du ministère de l’intérieur. Les fonds devront servir au financement, et pas à autre chose, d’équipements destinés à la sécurité de la population et à la défense de nos territoires.